Editorial : le crime selon Émile Durkheim est-il applicable en Côte d’ivoire?

Paul Kéhi, Elite TV1 International

Paul Kéhi, Elite TV1 International

Émile Durkheim disait que la société sans criminalité n’existe pas, et ne peut exister. Selon lui, le crime est nécessaire pour faire évoluer le droit mais il permet également à la société d’être en cohésion: lorsqu’il y a un crime et que le criminel se fait rattraper, les autres personnes se disent que la société fonctionne bien. Car elle punit le crime. Ceci renforce la cohésion sociale. Est-ce le cas de la Côte d’ivoire? La théorie de Émile Durkheim est applicable! 

La première dame est montée au créneau pour condamner les actes perpétrés sur les enfants cela suivit par l’l’intervention du ministre de l’l’intérieur pour rassurer la population et annoncé des mesures prises en conseil des ministres mettant à la disposition des habitants plusieurs policiers, gendarmes et même des militaires s’ils existaient pas. Les crimes de ce genre sont des  organisations humaines structurées relativement stable de plusieurs personnes respectant les ordres d’un chef ou d’un comité avec une direction, pour faire des profits illicites. A bientôt! 

Paul Kehi, Élite TV1 International

1 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *