Londres: Diaspora UK – Election ratée et à l’image du régime d’Abidjan

A gauche Odile Koney et à droite Nicole Guéhi

A gauche Odile Koney et à droite Nicole Guéhi

Les élections de la diaspora-UK ont eu lieu le 24 Mai dernier, dans l’enceinte de l’Ambassade de la Côte d’ivoire au Royaume-uni. Cette élection qui dans le fond était la poursuite du même idéal a montré ses limites sur le plan organisationnel.

Mesdames Odile Koney et Nicole Guéhi, toutes deux issues du bureau sortant, s’étaient lancées dans la course pour succéder au fauteuil du président sortant Mr Jean-Marie Angoua. L’enjeu de cette élection n’était pas trop nécessaire dans la mesure ou les deux protagonistes ont presque les mêmes tendances politiques.
Pour les observateurs de la vie politique, cette élection elle est sans enjeux dans la mesure ou elle ne sert pas à la réconciliation des ivoiriens de la diaspora, plutôt aux intérêts du personnel de l’ambassade pour s’attirer les faveurs du pouvoir pour une quelconque, nomination ou le maintien de leur poste. Certains travailleurs de l’ambassade, par leur savoir sont inamovibles.
L’élection à la présidence de la diaspora n’a pas été à sa hauteur; mais plutôt à l’image du régime d’Abidjan. Comme pour habitude le régime a toujours usé la force pour s’installer ou faire installer l’un des leurs. Cette scène s’est reproduite le 24 Mai où l”état de siège a eu lieu pendant le dépouillement de bulletins de vote jusqu’à l’annonce des résultats auxquels le camp adverse n’a pas eu accès aux décomptes des bulletins de vote compte tenu de la présence de la police diplomatique du Royaume-Uni, qui a évacué les représentants de Nicole Guéhi.
Ainsi, tard dans la nuit contre toute attente, l’ambassade annonce la victoire de Odile Koney. Quelle mascarade? Nous y reviendrons!
P.K., Élite tv1 International

1 comment

  1. Alain Kouame

    Du n’importe quoi toi Paul.
    C’est pas du tout professionnel ca .

    Tu te dis journaliste en plus.
    N’importe quoi.
    Tu connais la realite des faits et tu la biase.

    Misere morale que tu es.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *